— 3ème newsletter —

 
“Connectez-vous à la nature pour laisser émerger votre véritable nature”

Prenez le temps de  lire ce poème de Pablo Neruda :

Il meurt lentement

celui qui ne voyage pas,

celui qui ne lit pas,

celui qui n’écoute pas de musique,

celui qui ne sait pas trouver

grâce à ses yeux.

Il meurt lentement

celui qui détruit son amour-propre,

celui qui ne se laisse jamais aider.

Il meurt lentement

celui qui devient esclave de l'habitude

refaisant tous les jours les mêmes chemins,

celui qui ne change jamais de repère,

Ne se risque jamais à changer la couleur

de ses vêtements

Ou qui ne parle jamais à un inconnu

Il meurt lentement

celui qui évite la passion

et son tourbillon d'émotions

celles qui redonnent la lumière dans les yeux

et réparent les coeurs blessés

Il meurt lentement

celui qui ne change pas de cap

lorsqu'il est malheureux

au travail ou en amour,

celui qui ne prend pas de risques

pour réaliser ses rêves,

celui qui, pas une seule fois dans sa vie,

n'a fui les conseils sensés.

Vis maintenant !

Risque-toi aujourd'hui !

Agis tout de suite!

Ne te laisse pas mourir lentement !

Ne te prive pas d'être heureux !

Pablo Neruda

 

Où en êtes-vous ? Êtes-vous dans cette énergie ?

Répondez de 0 à 10 (10 étant un OUI)

Vis maintenant !

Risque tout  aujourd'hui !

Agis tout de suite!

Sois heureux !

 

3.  Répondez encore à ces quelques questions, juste pour vous, et vous découvrirez si vous portez des masques ou si vous êtes vraiment vous dans votre vie personnelle, relationnelle et professionnelle ?

 

-     Vous manquez d’enthousiasme ?

-     Vous êtes perpétuellement fatigué, en vide d’énergie ?

-     Vous stagnez dans votre vie professionnelle ?

-     Vous êtes continuellement dans le “faire” ?

-     Vous êtes déprimés, peut-être en burn-out ?

-     Vous ressentez une sorte de malaise intérieur ?

Concernant la dernière question, c’est une bonne nouvelle ! Le fait que nous éprouvions un puissant sentiment d’insatisfaction indique que nous commençons à être conscient d’un profond appel intérieur. Cette inquiétude peut se manifester sous la forme d’un mécontentement (même après avoir atteint les objectifs quel’on s’est fixé), une maladie, un accident ou un sentiment de manque.

A qui sont destinés ces balades vibratoires ?  A ceux

 qui aiment la nature, les plantes, les animaux, 

 

 qui sont prêts à quitter le sentier de leurs 

habitudes

 

 qui désirent développer une relation profonde 

avec différents règnes et différents mondes

 

 qui sont prêts à booster leur énergie

 

 qui désirent vivre avec des relations 

harmonieuses

 

 

 C’est ce qui m’est arrivé, les shémas se sont répétés et je ne comprenais toujours pas… Hospitalisée en cardiologie, puis opérée 2X en 11 mois des 2 épaules avant de comprendre que mon chemin n’était plus là où j’étais professionnellement. Il faut oser sortir de sa zone de confort !


 Voici ce que je vous propose dans cette newsletter :

 

- les bienfaits des balades en forêt, prouvé par la science
- l'importance de se relier à la nature, surtout pour nos enfants
- qu'il ne sert à rien de s'adosser à un arbre si vous ne mettez pas ceci _____________________en place
- "la balade vibratoire", un chemin vers Soi; une relation de Vivant à Vivant
- comment laisser émerger sa véritable nature
- les ateliers que je propose, ceux que j'aurais voulu suivre pour ne plus revivre les mêmes schémas de vie

 

Les bienfaits des balades en forêt, prouvé par la science

Je vous livre ici tout ce que les études scientifiques voire des prises de sang ont mis en évidence concernant les bienfaits de se relier à la nature :

-     élimination des troubles inflammatoires

-     réduction ou élimination des douleurs chroniques

-     améliore la qualité du sommeil

-     augmente le niveau d’énergie

-     réduit le stress

-     normalise le rythme biologique du corps

-     fluidifie le sang et améliore la tension et le flux sanguin

-     soulage la tension musculaire et les maux de tête (moi)

-     diminue les symptômes hormonaux et menstruels

-     - réduit le jetlag

-     accélère la récupération après l’effort

-     accélère fortement la guérison et limite la formation des escarres

Témoignage :

  Bonsoir Chantal, 

 

Encore un tout grand merci pour le dernier atelier.J'y suis retournée le lendemain avec mon fils afin de partager avec lui ce que tu nous as appris.:-)

Il m'est arrivé quelque chose de fabuleux,j'avais des points lors des 2 

ateliers auxquels j'ai participé. Lorsque je suis allée les enlever du mercredi 28,ma dermatologue n'en est pas revenue. Tout était cicatrisé voire trop bien cicatrisé!

Étant diabétique,c'est rarement le cas...elle a trouvé ça bizarre...moi pas!Ça a été la confirmation de qui j'étais dans mon être le plus profond. Je sais vers quoi je vais et je t'en remercie. 

 

Autre synchronicité: je suis abonnée à une revue spirituelle. Je l'ai également reçue après notre atelier.Il y a un dossier spécial sur la sylvotherapie,la nature,l'animal totem...

Alors oui je sais que c'est ma voie!...et tu feras partie de mon évolution. 

 

Merci, merci...

 

A très bientôt...sûrement...

J'espère que ta formation sur plusieurs mois-années pourra se mettre en place. 

 

 Laurence  

 

Aujourd’hui, notre corps a un surnombre de radicaux libres (chargé positivement) ; la cause principale est que nous ne sommes plus connectés à la terre naturellement chargée en négativement. La déficience d’électrons provoque les inflammations chroniques. Lorsque l’on met en contact 2 objets conducteurs, la terre et les pieds nus, par exemple, les électrons se déplacent de l’endroit où ils abondent à l’endroit où il y en a le moins. Ce qui réduit le pouvoir oxydant et l’inflammation.

 

Le 1erexercice que je vous propose de faire : marcher pieds nus minimum10 minutes par jour (dehors ou à l’intérieur sur pierre naturelle, carrelages)

 

L'importance de se relier à la nature, surtout pour nos enfants

 

Aujourd’hui, notre système immunitaire est submergé. Les suspects sont une mauvaise alimentation, la pollution de l’air, l’obésité, le manque d’exercices et toutes ces ondes dont on ne sait plus se passer. Alors, préférez faire jouer vos enfants à l’extérieur, plutôt que de les laisser devant leurs écrans de télévision, ordinateurs, smartfone, … Laissez-les courir pieds nus à l’intérieur comme à l’extérieur.

J’ai repris un article de Sciences et Avenir :

« Avant 3 ans : pas d'écran

"La télévision n'est pas adaptée aux enfants de moins de 3 ans car elle peut freiner leur développement, même lorsqu'il s'agit de chaînes qui s'adressent spécifiquement à eux", écrit le CSA. Pourquoi une telle restriction ? Parce que l'enfant, avant l'âge de 3 ans, se construit en agissant sur le monde. "Pour développer ses capacités, l'enfant doit utiliser activement ses cinq sens en s'appuyant notamment sur la relation avec un adulte qui répond à ses sollicitations, explique le CSA. L'exposition passive à des images diffusées sur un écran ne favorise pas ce type d'interactions".

En fait, avant l'âge de 9 mois, le bébé est attiré par tout ce qui bouge. Dès que sa motricité le lui permet, il désigne les choses et les touche. Passé 9 mois, il imite sans comprendre ce qu'il voit, jusqu'à l'âge d'un an et demi, voire deux ans, où il met des mots sur les choses et comprend des expressions de base. "On croit souvent que la télévision a un effet apaisant sur les tout-petits. Or, le regard du bébé est capté par le flux d'images et de sons provenant de l'écran et qu'il ne comprend pas, ce qui peut donner l'illusion d'un effet calmant, écrit le CSA. Pourtant, ce calme sera souvent suivi d'une agitation mal comprise qui amènera les parents à augmenter l'exposition à la télévision, risquant ainsi d'accentuer son effet néfaste sur l'enfant."

Entre 3 et 6 ans : quelques minutes suffisent

"À partir de 3 ans, les émissions adaptées peuvent stimuler certaines capacités de l'enfant, comme la mémoire ou la reconnaissance des lettres de l'alphabet", explique le CSA. Mais attention à la durée : 10 minutes passées devant la télévision représentent un temps de concentration élevé pour un tout-petit. Il est conseillé de privilégier des sessions courtes et d'éviter de "zapper" entre plusieurs émissions. De plus, entre 3 et 6 ans, un enfant ne perçoit pas la différence entre la fiction et la réalité et considèrera comme réelles les images effrayantes qu'il aura vues, sans avoir les mots pour exprimer ce qu'il ressent. D'où l'importance de dialoguer avec lui.

Entre 6 et 10 ans : attention à sa sensibilité

Avant 8 ans, seuls les programmes jeunesse sont adaptés (animation, films pour enfants, émissions éducatives ou documentaires), avertit le CSA. Il est notamment déconseillé aux parents de regarder le journal télévisé avec un enfant de moins de 8 ans, car la violence réelle peut le toucher encore plus que la fiction. Entre 8 et 10 ans, le CSA incite les parents à continuer à privilégier les programmes jeunesse et à l'ouvrir aussi aux programmes tous publics. »

 

Le 2ème exercice que je vous propose de faire en pleine nature, c’est de faire fonctionner tous vos sens. En effet, lorsque vous vous promenez c’est le sens de la vue qui fonctionne le plus. Demandez-vous : qu’est-ce que j’entends ? ce que je sens ? toucher les feuilles tombées, l’herbe, les brindilles, les plumes, …

 

 Qu'il ne sert à rien de s'adosser à un arbre si vous ne mettez pas ceci _____________________en place :

Dans beaucoup de livres, vidéos, on vous dit d’aller près d’un arbre, de l’enlacer, de vous appuyer contre lui pour vous sentir mieux. Mais qu’en est-il exactement ?

Dans la 1ère partie de cette conférence, je vous ai cité tous les bienfaits d’être en contact avec la nature. Cela se passe au niveau du physique. Mais si vous désirez aller plus loin, retrouver un sens à votre vie et accéder au bonheur, ce n’est pas suffisant.
En effet, depuis plus de 10 ans que j’anime les stages de communication avec les arbres, la connexion avec la nature, j’insiste toujours sur une relation de Vivant à Vivant. Il doit y avoir un certain respect, une entraide mutuelle pour obtenir des résultats beaucoup plus performant.

Le premier élément à mettre en place est :

-     Entrer en “conscience” en forêt càd, se sentir accueillir par la forêt elle-même.

Mais aussi, se nettoyer énergétiquement pour se débarasser  des pensées négatives et tout ce que l’on peut apporter d’endroits malsains.


 

 "La balade vibratoire", un chemin vers Soi ; une relation de Vivant à Vivant


C’est lors de cette relation, de cet échange que votre véritable nature pourra s’épanouir. Après une relation de coeur à coeur avec ces êtres exceptionnels, un échange productif pour mieux se comprendre, mieux se connaître; entrer en relation avec soi-même grâce à l’arbre-miroir.

              Les ateliers que je propose, ceux que j'aurais voulu suivre pour ne plus revivre les mêmes schémas de vie.

J’ai conçu ces ateliers pour aider les personnes qui ressentent ce malaise intérieur, et qui se rendent compte que c’est le moment de sortir de la routine pour devenir une personne entière. Je rencontre lors de mes ateliers et séminaires de plusieurs jours des personnes qui sont souvent dans le “donner” et qui doivent trouver un équilibre entre le “donner” et le “recevoir”. 

 

-     “Les balades vibratoires” se donnent en Belgique et en France et vont de quelques heures à 1 journée. J’organise également des séminaires de plusieurs jours

 Samedi 21 avril

 Stambruges (mer de sable) avenue de l'hippodrome

 " Je booste ma vitalité pour retrouver un sens à ma vie."

  Samedi 19 mai

 Forêt de Saint-Amand

  " Je cultive l'équilibre entre le "faire" et l'Être"

 samedi 24 juin

 Parc de Péruwelz

 " j'ouvre mon coeur pour faire preuve de tolérance et être moins dur avec moi-même."

 samedi juillet

  Stambruges (mer de sable) avenue de l'hippodrome

 "Je suis dans la confiance et la fluidité pour ne plus m'inquiéter et prendre conscience des rythmes de ma vie."

 samedi août

 Forêt de Saint-Amand

 "je reconnais ma créativité pour éliminer ma timidité et m'impliquer davantage."

 samedi septembre

 Stambruges (mer de sable) avenue de l'hippodrome

 "Je retrouve le calme pour franchir le pas et accepter le changement."

 

-     Ce sont des activités collectives mais je prends le temps lors des séminaires de plusieurs jours de m’occuper individuellement de chacun. Des objectifs sont définis pour chaque journée. J'organise également des séminaires de plusieurs jours.

Les prochaines dates  pour les séjours :

 Du 29 avril au 3 mai 

 forêt de Brocéliande

 

 Du 20 au 24 mai

 Léglise en Belgique



Je mets en place actuellement des “balades vibratoires” individuelles de 3 heures avec un objectif précis à définir avant la séance 

P.A.F. :  97 euros

Tout comme Michel-Ange avait les clés et le bon état d’esprit pour réaliser chef d’oeuvre après chef d’oeuvre, vous aurez les clés pour créer le chef d’oeuvre de votre vie.